Interventions PDF Imprimer Envoyer

HISTORIQUE EN BREF

 

L’intervention de milieu aux Habitations Jeanne-Mance a commencé à la fin des années 1950, avec les Petites sœurs de l’Assomption. À cette époque, il n’y a pas encore de CLSC et les communautés religieuses assument une grande part de l’assistance aux familles démunies. Aux Habitations Jeanne-Mance, l’équipe d’intervention et le type d’intervention vont varier au fil du temps, et c’est vers 2002-2003 que la mobilisation autour de la question des aînés va se préciser.

 

Un premier poste d’intervention de milieu est donc créé en 2002, mais il fut malheureusement aboli l’année suivante par manque de financement. Cependant, convaincu de l’importance de l’intervention de milieu et de la démarche, les directions des Habitations Jeanne-Mance et d’action Centre-Ville vont se mobiliser pour créer un nouveau poste en octobre 2005, cette fois-ci clairement destiné à l’intervention auprès des personnes âgées isolées.

 

Le Porte-à-porte aux Habitations Jeanne-Mance


Le projet de porte-à-porte aux Habitations Jeanne-Mance a débuté en 2006 en collaboration avec une Petite sœur de l’Assomption qui intervenait déjà dans le milieu, Berthe Marcotte. Devant la difficulté des personnes à aller vers les services, l’intervention de milieu s’est alors déployée sur le terrain pour amener les services vers les personnes. La démarche était basée sur le dépistage et l’aide aux personnes de 50 ans et plus à risque d’isolement ou en difficulté, directement sur le terrain. Avec les années, le dépistage a occupé une beaucoup plus faible part des interventions, et la nature de celles-ci se sont diversifiées. Se sont alors ajoutées les visites de prévention, les visites de maintien du lien, les interventions ponctuelles, les suivis à long terme, etc. Aussi, en 2009, des activités collectives se sont ajoutées aux interventions de personne-à-personne.

 

Aujourd’hui, les intervenantes de milieu viennent en aide aux personnes qui parlent français, anglais, espagnol et mandarin et qui habitent dans des Habitations Jeanne-Mance et/ou qui sont membres d’Action Centre-Ville. Les interventions individuelles constituent la grande majorité des interventions et dans le cadre de ces interventions, les suivis individuels sont prédominants.